Carrefour de données et d'information sur les transports

Quoi de neuf ce mois-ci?

Février 2019

Février 2019

Carrefour de données et d'information sur les transports (CDIT)

le 15 février 2019

Mesures relatives au camionnage aux terminaux portuaires à conteneurs

Transports Canada a cofinancé des projets visant à surveiller le camionnage aux terminaux portuaires de trois des ports à conteneurs les plus achalandés au Canada, à savoir ceux de Vancouver, de Montréal et d'Halifax. Cette démarche s'inscrit dans les objectifs stratégiques de son plan Transports 2030 visant à promouvoir une utilisation plus efficace des réseaux de transport à l'échelle du pays.

Les projets tirent parti de la technologie d'identification par radiofréquence (IRF) et du système mondial de localisation (GPS) en vue de suivre les déplacements des camions sur les terrains portuaires, dans les terminaux à conteneurs et aux alentours. Ils donnent une idée du temps d'attente moyen des camions aux points d'accès des terminaux ainsi que du temps passé à aller chercher et porter des conteneurs à l'intérieur des terminaux.

Les trois projets sont opérationnels et fournissent aux membres de l'industrie – y compris le personnel des ports, les exploitants des terminaux et les camionneurs – des renseignements détaillés sur les temps d'attente, en temps réel et sous forme d'historique. Ces renseignements donnent un aperçu de la congestion aux terminaux portuaires et permettent aux camionneurs de mieux planifier leurs activités en fonction des temps d'attente actuels et prévus. L'information est transmise aux camionneurs au moyen d'applications mobiles et, dans certains cas, est accessible au public sur les sites Web des administrations portuaires.

Pour connaître les temps d'attente enregistrés à chaque port, cliquer sur les liens ci-dessous :

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Statistique Canada (numéro sans frais 1-800-263-1136, 514-283-8300, STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Janvier 2019

Janvier 2019

Carrefour de données et d'information sur les transports (CDIT)

le 15 janvier 2019

Modèle de Transports Canada pour les déplacements à vélo

Dans le cadre des objectifs stratégiques de son plan Transports 2030, dont la vision est de créer un réseau de transport plus sécuritaire, écologique et efficace à l'échelle du pays, Transports Canada se penche sur la création et le maintien de voies cyclables sûres, fonctionnelles et reliées. À cette fin, le Ministère a élaboré un modèle pour les déplacements à vélo à partir de multiples indicateurs de la mobilité urbaine, en insistant sur la sécurité. Ce modèle mesure l'état de préparation de l'infrastructure en vue de faire du navettage en vélo une option sécuritaire et pratique. Son but est d'éclairer les décisions d'investissement dans l'infrastructure et l'élaboration de politiques en matière de mobilité active afin de maximiser, à moindres coûts, l'efficacité des voies cyclables au Canada et d'en améliorer la sécurité.

Le modèle a été élaboré à Ottawa et est en train d'être mis à l'essai à Sherbrooke, au Québec, et à Mississauga, en Ontario. Il a été conçu de manière à montrer le trajet le plus rapide ainsi que le trajet le plus sécuritaire entre un point de départ et une destination donnés. Si les essais s'avèrent positifs, le modèle pour les déplacements à vélo pourrait être élargi à bien plus grande échelle pour aider à orienter les décisions d'investissement dans l'infrastructure afin d'appuyer le transport actif, sécuritaire et efficace partout au pays.

La figure 1 et le tableau 1 montrent un exemple de l'essai du modèle à Ottawa.

Figure 1 : Validation de principe du modèle pour les déplacements à vélo : trajet le plus rapide (en haut) et le plus sécuritaire (en bas)
Figure 1 : Validation de principe du modèle pour les déplacements à vélo : trajet le plus rapide (en haut) et le plus sécuritaire (en bas))
Description de figure 1

Cette figure comprend deux images du centre-ville d'Ottawa, montrant deux trajets cyclables entre les mêmes points de départ et d'arrivée.

La première image illustre le trajet le plus rapide. L'itinéraire le plus rapide consiste à prendre plus de virages et à parcourir une courte distance à vélo dans différentes rues. La durée du trajet est estimée à 14 minutes.

La deuxième image illustre le trajet le plus sécuritaire. L'itinéraire le plus sûr consiste à ne faire que tourner en cas de besoin et à parcourir de longues distances droites. La durée du trajet est estimée à 18 minutes.

Tableau 1 : Résumé des résultats de la simulation du trajet de l'étude de cas
Valeur moyenne Trajet le plus sécuritaire Trajet le plus rapide Variation approximative (%)
Longueur du trajet (m) 4 961 4 724 5
Durée du trajet (min) 23,94 21,18 13
Vitesse moyenne (km/h) 12,4 13,4 7,5
Source : Szyszkowicz, S., 2018, Bikeability as an Indicator of Urban Mobility, Université Carleton, Ottawa.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Statistique Canada (numéro sans frais 1-800-263-1136, 514-283-8300, STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Décembre 2018

Décembre 2018

Carrefour de données et d'information sur les transports (CDIT)

le 20 décembre 2018

Marathon de programmation sur le Cadre d'analyse du fret canadien

Du 29 octobre au 31 octobre, cinq équipes ont participé à un marathon de programmation visant à examiner de nouvelles façons d'utiliser les données du Cadre d'analyse du fret canadien (CAFC).

Un marathon de programmation est un événement semblable à une course de vitesse qui rassemble des gens venant d'horizons différents pour leur faire résoudre un problème ou mettre au point un produit. Ceci était l'un des nombreux marathons de programmation qui ont eu lieu cette année à Statistique Canada avec divers partenaires. Par exemple, Statistique Canada a travaillé de concert avec Agriculture et Agroalimentaire Canada lors d'un événement antérieur qui portait sur la façon de mieux comprendre et prévoir les perturbations du système de transport et de manutention des grains. Les participants du marathon de programmation travaillent en équipe pendant une période de quelques jours seulement, et ils sont encouragés à faire preuve d'audace dans leur façon de penser pour en arriver à des solutions ou à des prototypes novateurs. Pour conclure les marathons de programmation, chaque équipe donne une présentation devant ses pairs et un groupe de juges. Les juges choisissent ensuite une idée à développer davantage, jusqu'à ce qu'elle soit prête pour la mise en œuvre.

La première itération de la base de données du CAFC est sortie en mars 2018. Elle intègre des données provenant de plusieurs sources afin de créer un tableau exhaustif des flux de marchandises à travers le pays par géographie, produit et mode de transport. On a demandé aux participants d'utiliser la base de données afin de créer des outils ou des visualisations qui seraient utiles pour les Canadiens.

Trois des cinq équipes se trouvaient à Ottawa et étaient composées d'employés de Transports Canada, Statistique Canada et Technologies du développement durable du Canada. Les deux autres équipes ont participé à distance : une de l'Université de Toronto, et l'autre du Cross-Border Institute de l'Université de Windsor. Chaque équipe à distance a été assistée sur place par un membre de la Section de la recherche statistique sur les transports.

Les équipes travaillaient avec un fichier de microdonnées synthétiques, qui a été créé expressément pour cet événement. Un fichier de données synthétiques est un fichier qui a été subtilement modifié pour protéger la confidentialité, tout en laissant inchangés les renseignements requis pour l'analyse.

Au cours de trois jours, les équipes ont mis au point plusieurs visualisations et validations de principe impressionnantes. Le dernier jour, ils ont présenté leurs idées, qui allaient d'un calculateur des émissions de CO2 à un tableau de bord qui cartographie les flux de marchandises sur l'infrastructure de transport et modélise les perturbations. Statistique Canada et Transports Canada examinent actuellement les idées afin d'en choisir une ou plusieurs à adopter.

Ce marathon de programmation illustre l'effort de Statistique Canada pour rendre les données plus accessibles et pour faire participer un plus grand nombre de Canadiens. Cela fait partie du programme de modernisation de Statistique Canada, qui met l'accent sur la prestation de services axés sur l'utilisateur, les méthodes et l'intégration des données à la fine pointe de la technologie, le renforcement des capacités statistiques et le leadership, ainsi que le partage et la collaboration. Le marathon de programmation montre comment le Centre canadien de données sur les transports appuie la mise au point de nouveaux outils et de nouvelles applications visant à favoriser la circulation des renseignements et des connaissances liés au transport et à améliorer la compréhension et la prise de décisions. Enfin, il appuie les efforts déployés par Transports Canada pour permettre aux expéditeurs d'accéder à des données sur les transports afin de mieux optimiser leurs routes et d'améliorer la fluidité des chaînes d'approvisionnement.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Statistique Canada (numéro sans frais 1-800-263-1136, 514-283-8300, STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Indicateurs de secteur ferroviaire

Indicateurs de secteur ferroviaire

Carrefour de données et d'information sur les transports (CDIT)

le 10 décembre 2018

Indicateurs de service et de performance du transport ferroviaire de marchandises

Statistique Canada et Transports Canada travaillent en collaboration pour fournir aux Canadiens un portrait détaillé du réseau de transport canadien et de ses opérations.

Pour le compte de Transports Canada, Statistique Canada a diffusé une série d'indicateurs de service et de performance du transport ferroviaire de marchandises dans le cadre de la Loi sur la modernisation des transports. La Loi fournit une série renforcée de mesures à toutes les grandes entreprises de transport ferroviaire. Ces mesures comprennent de nouvelles dispositions relatives aux données qui améliorent la transparence de la chaîne d'approvisionnement et qui permettent d'identifier et de relever, de façon proactive, les défis futurs relativement aux transports.

À partir de ce mois-ci, les grandes entreprises de transport ferroviaire de marchandises du Canada, y compris la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et le Chemin de fer Canadien Pacifique, doivent présenter des données précises sur leurs services et leur performance de façon hebdomadaire. Dès aujourd'hui, ces renseignements sont présentés dans quatre tableaux sur le site Web de Statistique Canada ainsi que dans un tableau sommaire sur le Carrefour de données et d'information sur les transports du Centre canadien de données sur les transports.

Plus précisément, les tableaux comprennent des renseignements comme la vitesse moyenne d'un train, les temps d'arrêt au point d'origine et aux principaux terminaux, le nombre de wagons sur le réseau, les causes des retards importants et l'exécution des commandes de wagons dans le cas des commandes de grains. Ces renseignements sont recueillis et rendus accessibles au public afin d'accroître la compréhension de l'efficacité du système de transport ferroviaire de marchandises au Canada ainsi que des principaux domaines où des améliorations peuvent être apportées.

Les nouvelles exigences en matière de données de la Loi sur la modernisation des transports amélioreront grandement la transparence dans le système de transport ferroviaire de marchandises au Canada, ce qui permettra aux transporteurs et au public de suivre le réseau de plus près, permettant de cibler rapidement les défis relativement aux services avant qu'ils ne s'aggravent. Une plus grande transparence encouragera aussi les sociétés ferroviaires à communiquer ouvertement avec leurs clients lorsqu'elles prennent conscience des défis à relever.

Les indicateurs de service et de performance du transport ferroviaire de marchandises ne sont pas récoltés en vertu de la Loi sur la Statistique. Selon la Loi sur la modernisation des transports, les données sont fournies à Transports Canada par les transporteurs ferroviaires, puis diffusées sur le site Web de Statistique Canada.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter l'article du Quotidien Indicateurs de service et de performance du transport ferroviaire de marchandises. Pour visionner le tableau sommaire, veuillez voir Indicateurs de performance hebdomadaires du secteur ferroviaire.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Alain Lumbroso (613-993-6254; alain.lumbroso@tc.gc.ca).

Bienvenue au Carrefour de données et d'information sur les transports, élaboré conjointement par Transports Canada et Statistique Canada pour vous offrir une source sûre de données et d'information sur le secteur du transport canadien. Le Carrefour est un produit du Centre canadien de données sur les transports (CCDT).

Vous voulez en savoir davantage? Lisez à propos du CCDT et du Carrefour.

Ressources

Données

Explorez les données sur le transport selon le mode.

Analyses

Trouvez des analyses sur le réseau de transport canadien.

Efficacité

Voyez de quelle façon le réseau de transport au Canada est efficace.

Au sujet du réseau de transport

Apprenez en plus sur les transports et explorez le réseau.

Collaboration

Apprenez en plus au sujet des partenaires qui appuient un réseau de transport efficace, sûr, sécuritaire et respectueux de l'environnement au Canada.

Vous avez des questions sur nos produits?

Veuillez communiquer avec nous :

  • Téléphone :
    (sans frais) 1-800-263-1136
    (international) 1-514-283-8300
    ATS :1-800-363-7629
  • Nos agents sont disponibles du lundi au vendredi (sauf les jours fériés) de 8 h 30 à 16 h 30.
  • Courriel : STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca

Le réseau de transport canadien

Une économie canadienne forte est étroitement liée à un secteur des transports qui fonctionne bien. Le transport permet aux produits, aux services et aux personnes d'accéder aux principaux marchés au pays et à l'étranger. Cela permet d'assurer la prospérité et de créer des possibilités économiques. L'emploi dans les industries de transport commercial représente environ 5 % des emplois canadiens, une proportion qui est demeurée stable au cours des deux dernières décennies. En 2016, les dépenses totales combinées reliées aux transports (incluant les assurances) des ménages au Canada étaient de 179,5 milliards de dollars — devancé uniquement par le logement, en ce qui a trait aux principales catégories de dépenses. Les dépenses des ménages pour les déplacements personnels représentaient environ 10 % du produit intérieur brut. Apprenez-en plus au sujet du réseau de transport canadien.

En vedette

Les Transports au Canada 2017

Les Transports au Canada Rapport annuel 2017

Transports 2030

Transports 2030 – Un plan stratégique pour l'avenir des transports au Canada

Centre de statistiques sur le Canada et le monde

Le Centre de statistiques sur le Canada et le monde fournit des informations sur l'activité économique et financière du Canada avec le monde. Il regroupe des données provenant de plusieurs produits de Statistique Canada et les présente dans un seul outil d'analyse interactif.

Date de modification :